Géographie et population

Située entre Rennes (30 Kms) et Saint-Malo (42 Kms), à deux pas de Tinténiac, Québriac joui d’une proximité de la voie express RN137 Nord / Sud entre ces deux villes. Dans le sens Est/Ouest, Québriac se situe par la D20, dans l’axe Pontorson/Combourg/Bécherel pour rejoindre la 4 voies Rennes/Brest à Caulnes. La commune est proche par ailleurs de Dinan (20 Kms).

Québriac se trouve également située sur le Canal d’Ille et Rance, qui, par la Rance et la Vilaine, assure le passage entre Manche et Océan. Cet axe, autrefois utilisé par les chalands pour le transport de matériaux et produits divers, est très apprécié aujourd’hui des plaisanciers. Il a subi des aménagements nombreux sur les abords, pour les adeptes de randonnées.

POPULATION et AGRICULTURE

La commune de Québriac est constituée historiquement d’un gros bourg enserrant un centre constitué de la Mairie et de l’église (XIV ème siècle), ce centre s’étant excentré au Nord, suite à des constructions récentes de lotissements. La population a subi des évolutions très contrastées, avec par exemple 1435 habitants en 1836 pour atteindre 686 habitants en 1975 et une remontée progressive pour atteindre 1040 habitants au dernier recensement de 1999 (1062 avec les doubles comptes). En 2005, la population est d’environ 1300 habitants. D’une superficie totale de 2072 ha, avec 1271 ha agricoles, le nombre des exploitations n’a cessé de chuter pour passer de 78 en 1979 à 32 aujourd’hui (20 en professionnel).

POPULATION et AGRICULTURE

La commune de Québriac est constituée historiquement d’un gros bourg enserrant un centre constitué de la Mairie et de l’église (XIV ème siècle), ce centre s’étant excentré au Nord, suite à des constructions récentes de lotissements. La population a subi des évolutions très contrastées, avec par exemple 1435 habitants en 1836 pour atteindre 686 habitants en 1975 et une remontée progressive pour atteindre 1040 habitants au dernier recensement de 1999 (1062 avec les doubles comptes). En 2005, la population est d’environ 1300 habitants. D’une superficie totale de 2072 ha, avec 1271 ha agricoles, le nombre des exploitations n’a cessé de chuter pour passer de 78 en 1979 à 32 aujourd’hui (20 en professionnel).

CONFIGURATION

La configuration de la commune est très particulière, par l’existence de nombreux lieux dits et villages, petits et grands, comme « Le Grand Bois », sur la route de La Chapelle aux Filtzméens, ainsi que « Travoux » vers Combourg, ou « Tremagouet » vers Saint Domineuc. Une réseau très dense de chemins de randonnées accessibles à tous (pédestres, équestres et vttistes) de 45 Km est entretenu par la commune et une association locale QUEB’RANDO. A noter que le nombre de villages a évolué avec le temps. En effet, jusqu’en 1836, l’ancienne paroisse de Saint Méloir des Bois, avec Rouyon, la Touche et le Cruel faisaient partie de Québriac et non de Tinténiac, et inversement, Tremagouet, la Pilais, le Puits Morin et le Buisson faisaient partie de Tinténiac en non de Québriac.

ADMINISTRATIF

Au point de vue Administratif, Québriac fait partie du Canton de Hédé, de la « Communauté de Communes de la Bretagne Romantique » dont le siège est à La Chapelle aux Filtzméens, du « Pays de Saint-Malo », et de l’arrondissement de Rennes.

CULTE

Au niveau Culte, Québriac est une CCL : « Communauté Chrétienne Locale » et dispose d’une « Equipe Relais » de la paroisse de TINTENIAC, dans le doyenné d’Ille et Rance (COMBOURG).